Allaitement : nénés en location longue durée !

 

Défi “un livre par mois pendant un an”, c’est parti !

Pour cette première présentation, voici

 

L’allaitement long expliqué à mon psy, mon généraliste, mon pédiatre, ma voisine…

Agnès Vigouroux

Editions du Hêtre

Résultat de recherche d'images pour "l'allaitement long expliqué à mon psy"

 

Quand j’ai su que j’étais enceinte,la question “biberon ou allaitement naturel ?” ne se posait pas, il était évident pour moi que j’offrirais mes nénés à mon bébé.

Mais une question à laquelle je n’avais absolument pas réfléchie était : “je l’allaite combien de temps?”

Les choses se sont faites naturellement. Par chance, l’allaitement s’est bien installé, sans aucun problème… bref : le rêve.

Nous trouvions, mon p’tit gars et moi, un tel bonheur dans ce moment de partage unique que l’idée du sevrage ne m’est pas apparue.

Pourtant, les mois passant, je commence à entendre les interjections étonnées des gens : “Tu l’allaites encore ?!?”

 

Alors oui, mon p’tit gars a 23 mois et il tète toujours.

Je ne parviens pas à assimiler un truc : on voudrait que j’arrête l’allaitement, mais il faut continuer de donner du lait à mon bébé…  alors pourquoi lui refuser mes nénés et lui donner du lait de vache ?

 

C’est alors que ce livre est arrivé sur ma table de nuit.

 

allaitement long 1

 

Au Menu…

Voici le (très très long) sommaire de ce livre de 193 pages :

 

Introduction                                                                                                                                            P9

Première partie – Du corps au psychisme : La toute petite enfance                                P13

Le corps dans le développement de l’enfant                                                                                               p14

Les origines corporelles de la psyché (Spinoza)                                                                                        p14

Les premières expériences du bébé sont corporelles                                                                                p17

Des soins corporels à la possibilité de penser (Winnicott)                                                                      p22

Porter son bébé puis son enfant                                                                                                                    p24

Schéma corporel, image du corps, expérience de plaisir                                                                          p27

L’allaitement accompagne l’enfant dans le développement d’une sécurité corporelle                      p30

les sens                                                                                                                                                               p30

               la vision contenante (Lavallée)                                                                                                      p30

               l’enveloppe sonore                                                                                                                             p31

               l’enveloppe tactile et thermique                                                                                                      p32

De l’enveloppe corporelle aux enveloppes psychiques (Bion)                                                                 p36

               Des barrières de contact                                                                                                                 p36

               Des barrières de contact aux fonctions de contenance                                                            p37

               Des barrières de contact  à l’appareil à penser                                                                         p38

Les interactions comportementales                                                                                                             p38

               Les interactions précoces                                                                                                               p38

               La cavité primaire et l’empreinte                                                                                                  p39

 

Deuxième partie : L’allaitement long accompagne l’autonomisation de l’enfant       p41

Et Freud ?                                                                                                                                                          p42

Rappel des stades de développement de la sexualité infantile selon Freud                                        p42

Que dit Freud de l’allaitement ?                                                                                                                   p46

Enjeux économiques, l’allaitement dans une société marchande                                                         p49

Le lait : un enjeu commercial de première classe                                                                                     p49

        Recommandations officielles                                                                                                                p49

        Dans les médias : la neutralité mensongère                                                                                    p54

Allaitement dit long : on n’en parle que pour les pays en voie de développement                            p57

L’allaitement vu comme la source de tous les maux                                                                                p59

        Sur le plan médical                                                                                                                                  p59

        Sur le plan du suivi psychologique, psychiatrique et thérapeutique                                           p65

Témoignage d’une relactation : suivre les besoins de son bébé et décider de l’allaiter des mois après sa naissance                                                                                                                                                       p71

Un peu de culture sur la réalité de l’allaitement long pour en désexualiser les représentations    p82

Le corps vu comme un objet dangereux et impur : origine de ces représentations                           p82

Lorsque la psychologie sexualise l’allaitement                                                                                          p87

L’allaitement réactiverait chez la mère les stades de développement de sa sexualité infantile       p87

L’allaitement oh volupté !                                                                                                                               p89

L’allaitement est il un acte sexuel ?                                                                                                             p95

Allaitement nocturne et sommeil partagé                                                                                                  p97

        Pourquoi cesser de s’occuper de son enfant la nuit ?                                                                      p99

        Abandonner son enfant la nuit : une exception culturelle                                                            p103

        Ah, ces injonctions pour effrayer les parents!                                                                                  p103

Allaiter longtemps contribue-t-il à érotiser la relation avec son enfant?                                            p108

Un accompagnement de l’autonomisation                                                                                                p111

L’allaitement long pour construire sa capacité d’être seul, et constituer son propre espace psychique                                                                                                                                                           p111

L’aire transitionnelle (Winnicott)                                                                                                                 p112

La capacité d’être seul et les recommandations éducatives modernes                                                 p115

Vers une aire de jeu (Winnicott)                                                                                                                    p112

Illusion-désillusionnement (Winnicott)                                                                                                      p118

L’objet transitionnel et le doudou                                                                                                                  p119

Remise en cause de l’objet transitionnel comme nécessité et universalité                                           p121

L’objet transitionnel serait-il un ersatz de la mère dans une culture de maternage distal ?             p125

Les pères d’enfants allaités                                                                                                                             p126

Comment les pères perçoivent-ils l’allaitement ?                                                                                      p126

La place des pères : un rôle à créer, dont ils ont conscience                                                                    p133

Quand les pères pensent la fin de l’allaitement                                                                                          p134

Ce que les pères pensent du co-allaitement                                                                                                p135

Anecdotes paternelles                                                                                                                                      p136

L’allaitement n’empêche pas la séparation corporelle et l’accès au symbolique, au contraire         p137

Le sevrage naturel comme manifestation du “je” ou remise en question de la notion de sevrage imposé comme nécessairement structurant                                                                                              p140

Allaitement long… long comment ?                                                                                                            p141

Une discrète réalité                                                                                                                                         p141

Une réalité anthropologique                                                                                                                         p142

Sevrage et castration                                                                                                                                     p144

Le sevrage naturel n’est pas une absence de sevrage                                                                              p150

             L’ambiguïté sémantique du terme “sevrage”                                                                              p150

Nul besoin de sevrage pour rencontrer la frustration                                                                              p151

Les risques d’un sevrage précoce                                                                                                                 p152

              Allaiter longtemps n’est pas un sacrifice maternel ni une réparation                                 p152

              L’allaitement long permet le développement d’un sentiment de sécurité                              p155

Lorsqu’il est prêt, l’enfant se sèvre de lui-même : le meilleur apprentissage de l’autonomisation  p158

             Pourquoi priver l’enfant de ce qui lui fait du bien ?                                                                    p158

            Et les principaux intéressés de l’allaitement, que disent-ils de leur allaitement ?                 p161

Notre société en manque de maternage ?                                                                                                    p163

L’allaitement garant d’une sécurité affective                                                                                              p164

Violence des conditions de naissance et séparations précoces                                                              p166

Une société qui souffre de son manque de maternage                                                                             p168

Les féministes : entre patriarcat et liberté des femmes                                                                            p172

Quand certaines féministes proposent une véritable liberté de la femme                                            p173

Quand certaines féministes entretiennent la société patriarcale                                                            p175

Décourager l’allaitement pour promouvoir le travail des femmes ou au contraire lutter pour le droit à l’allaitement au travail ?                                                                                                                                p176

Egalité hommes/femmes ou illusion d’une égalité de genre ?                                                              p178

Quand l’interchangeabilité des sexes nie le droit des enfants                                                               p180

Un nouveau féminisme biologique et humaniste                                                                                   p184

Une aventure familiale d’apprentissage de respect des besoins de l’autre                                         p185

Respecter les besoins de l’enfant et ses propres besoins                                                                        p185

La tétée sollicite notre capacité à donner et à nous adapter                                                                 p187

Le maternage du thérapeute                                                                                                                       p188

 

Pour finir                                                                                                                                              p191

Bibliographie                                                                                                                                      p195

Annexes                                                                                                                                                p204

Remerciements                                                                                                                                 p205

Index                                                                                                                                                     p207

 

 

Ce que je vous dis de ce livre :

 

défi livre 1

 

Le titre déjà me plaît : et si effectivement, je pouvais expliquer à tout ce beau monde (psy, médecin, mais aussi entourage…) pourquoi l’allaitement long est bon pour mon enfant, plutôt que de les entendre me resservir leurs sempiternels “mais il a besoin de grandir, c’est malsain un enfant grand qui tète…”

 

Voici donc un livre sur les bienfaits de l’allaitement long qui tord le cou aux idées reçues, aux préjugés ; un livre qui explique, recherches et études à l’appui, pourquoi il est dommage d’induire un sevrage précoce de l’enfant ; un livre qui va au-delà des tabous de notre société en manque de maternage (pour reprendre les mots de l’auteure).

Bref, un livre que toute maman allaitante, ou future maman devrait lire (mais aussi les papas et tous les professionnels de la petite enfance!!).

 

Ecrit par Agnès Vigouroux, une psychologue et maman de 2 enfants, cet ouvrage recadre les choses et redonne confiance en nos capacités de femme à allaiter nos p’tits bouts, à écouter notre cœur plutôt que les injonctions culturelles et familiales.

 

Même si certains passages demandent à être relus plusieurs fois à cause du jargon “psy” (bah, oui c’est son métier, donc forcément il y a quelques déformations professionnelles…) c’est accessible à tous et surtout c’est vraiment un livre indispensable !!

 

A l’heure des laits de vache en poudre , des tétines en plastique, du marché gigantesque de la puériculture, des volontés de séparation précoce du bébé et la mère au nom de l’autonomisation de l’enfant, quelle place laissons-nous vraiment à l’expression des besoins de l’enfant ?

Les chambres de bébés sont toutes prêtes et bien remplies de tout le soit-disant nécessaire, avant l’arrivée de ce petit Être, comme pour lui dire : je t’attends tu es le bienvenu ! Mais pourtant on lui demandera par la suite de ne pas faire trop de vagues et de ne surtout pas exprimer trop haut et trop fort ses besoins les plus fondamentaux de contact, d’attachement, et surtout, surtout de vivre comme un adulte : sans téter et en dormant seul dans sa chambre pendant 12 heures !

Il est encore flou dans la tête de beaucoup de monde, que pour pouvoir se séparer sereinement de sa mère, un enfant a besoin en premier lieu … de s’attacher !!! Et oui l’attachement indispensable à la survie du tout petit fait peur.

Pourquoi ?

Peut-être est-ce à cause du film Tanguy que les parents craignent de voir leur progéniture s’attacher à eux au risque de ne plus pouvoir s’en dépêtrer par la suite…

En tout cas vous trouverez dans ce livre de nombreuses et bonnes raisons de laisser votre enfant s’attacher à vous !! Et vous serez rassurés (si besoin est ) : il saura se détacher de vous… bien plus vite que vous ne l’auriez finalement souhaité !

 

 

Lorsqu’on allaite son bébé au-delà de 6 mois, nous sommes confrontés à toute une batterie de questions/remarques du type :

“Tu l’allaites encore ? Mais tu dois être épuisée depuis tout ce temps !”

“Il va être carencé, il a besoin d’autre chose, il faut qu’il mange des purées!”

“Si tu ne le stoppe pas, il ne s’arrêtera jamais tout seul!”

“Il va rester un bébé coller à tes basques toute sa vie !”

“Et à 18 ans, il tètera encore la nuit?”

Voici, entre autre, ce à quoi Agnès Vigouroux répond avec tact.

Vous y lirez également de beaux témoignages de pères qui ont su trouver une place autre que celle du traditionnel “tiers séparateur” de la relation fusionnelle mère-bébé.

L’évocation de la sexualisation de l’image du corps de la femme vient interpeller sur ce paradoxe actuel : pourquoi voir des femmes nues pour vendre le moindre bien matériel est toléré, banalisé même, alors que voir une femme répondre de la manière la plus naturelle qu’il soit aux besoins de son enfant est perçu de façon si dérangeante, au point de les fuir du regard ou même de leur demander de quitter les lieux ?

 

 

L’allaitement long est naturel et devrait pouvoir être la norme.

Hélas dans notre société peu de choses sont mise en place pour laisser réellement aux femmes et aux familles, ne serait-ce, qu’un éventuel choix. Combien de femmes auraient aimé prolonger l’allaitement mais n’ont pas eu d’autre choix que d’y renoncer pour retourner au travail (car oui il est quand même assez contraignant et difficile de tirer son lait et les textes de loi ne sont pas suffisamment appliqués), combien de femmes ne “savent” même pas qu’il est envisageable de donner le sein après 3 mois ?!

 

 

En se retirant du système marchand, la femme allaitante dérange car elle fait perdre de l’argent aux industriels (laits infantiles mais aussi biberons et tout le nécessaire de nettoyage, tétines..), pire, en assurant une meilleure immunité à son bébé elle fait perdre de l’argent… aux laboratoires pharmaceutiques! Oh!!! La méchante femme !!!!

 

 

L’allaitement non réduit par un sevrage entre dans un maternage proximal (encore un gros mot : cela signifie être au plus près des besoins de son bébé, le porter, l’allaiter, répondre à ses demandes dans l’instant quasiment, respecter son rythme et son développement…) qui voit ainsi les bébés respectés, entendus et reconnus qui grandissent en développant confiance en eux, bienveillance…. bref, les graines d’une société plus douce et tolérante.

 

 

Qui soutient réellement la femme dans son désir d’allaiter ? Pédiatres, psychologues, professionnels de la petite enfance véhiculent de bonnes valeurs sur l’allaitement … jusqu’à 6 mois… mais au-delà, ce même magnifique allaitement – don de la nature- semble les déranger.

Malgré des textes de loi, la réalité des femmes allaitantes qui travaillent n’est pas des plus aisée.

De plus, trop de discrédits sont jetés sur la manière la plus naturelle de combler son bébé ; l’allaitement long est souvent perçu comme un obstacle à l’autonomisation de l’enfant et même, il est parfois qualifié d’incestueux…

Les femmes qui allaitent sur le long cours se voient souvent questionnées sur leur propre enfance et leurs blessures comme si elles cherchaient inévitablement à réparer des carences affectives, comme si il fallait trouver absolument un quelconque trouble psy derrière une simple volonté de satisfaire au mieux son bébé !

Il est donc grand temps de voir la réalité de ces femmes et de ces enfants allaités pendant des années (comment ça “des années” ? carrément ? ça ne s’arrête donc pas après 6 mois ?!)

Remettons un peu de maternage et de douceur dans les liens parents-enfants car il est urgent d’apaiser la société de ces maux et de sa violence.

 

 

Je terminerais en disant que même si j’ai fait le choix d’être une “Hyper-mère”, selon les nouvelles expressions en vogue, même si ce livre a renforcé ma conviction qu’un allaitement long n’a rien de farfelu ou d’excentrique, je dois quand même bien avouer que je restreins cet allaitement au cadre familial.

Avant les 6 mois de mon bébé, allaiter n’importe où ne me posait aucun problème, mais maintenant qu’il a bien grandi, la donne n’est plus la même.

Il ne m’est plus aussi aisé d’allaiter mon enfant lorsque nous passons une journée à l’extérieure (comme pendant les vacances par exemple). J’ai l’impression qu’il me faut désormais me cacher comme si je m’apprêtais à faire une chose répréhensible par la loi. Et lorsque mon p’tit gars réclame à téter (forcément, maintenant qu’il parle on comprend sans équivoque ce qu’il demande), je me sens mal à l’aise face au regard de mes interlocuteurs.

 

Comme toujours chacun est libre de faire ses propres choix, espérons simplement que ces derniers soient éclairés et non manipulés.

 

J’espère que ce livre circulera entre de nombreuses mains et offrira de belles heures de lecture avec à la clé, un regard nouveau porté sur ces mamans aux nénés en location longue durée.

 

Pensez à commenter et à partager cet article pour qu’il puisse “vivre”.

 

 

A bientôt

Caroline, un Colibri Imparfait

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*