Ancrage… pour vivre au Présent

Les marins vous préviennent quand vous sortez en mer :”Si tu ne jettes pas l’ancre quand tu es à l’arrêt, ton bateau risque de partir à la dérive.”

Et s’il en était de même pour nous ? Aurions-nous, nous aussi besoin de nous accrocher pour ne pas nous laisser entraîner par les flots de nos pensées, de notre mode de vie ultra rapide… ?

Je vous présente dans cet article un exercice d’Ancrage.

 

Bonne lecture, mais surtout, bonne pratique car la Sophrologie, on peut en parler longuement, mais l’essentiel est de pratiquer, de vivre les exercices pour en tirer les bénéfices.

 

ancrage bateau

Passé, futur… mais le présent dans tout ça ?

 

Nous vivons à cent à l’heure, que dis-je, à deux cents à l’heure en permanence. Nous courons sans cesse après ce temps qui nous fait défaut. Nous sommes devenus les experts du multi-tâches ; du moins en apparence car concrètement nous ne sommes pas vraiment productif à vouloir tout faire en même temps.

Comment ça, vous ne me croyez pas, vous vous pensez performant en mode “Zapette d’un truc à l’autre” ?

Bien, alors voyons : vous vous mettez au boulot, devant votre ordinateur, avec votre téléphone à coté de vous. Vous consultez bien-sûr chacun des sms ou emails qui arrivent sur votre smartphone dès que la sonnerie retentie ; ah non, pardon la vibration car vous ne vouliez pas être dérangé donc vous avez activé le mode vibreur! Vous surfez sur internet pour trouver les informations dont vous avez besoin et évidemment votre œil est attiré par toutes ces pubs qui clignotent partout mais vous résistez car vous bossez….ah sauf pour cette pub, là vous craquez et cliquez sur cette superbe promotion du produit dont justement vous avez besoin-envie…

Maintenant répondez-moi Sincèrement, combien de fois avez-vous fait autre chose que votre travail ? combien de fois avez-vous relu au moins votre dernière phrase pour savoir où vous en étiez ?

 

En plus de toutes ces distractions, notre cerveau aime gambader dans les dimensions temporelles nous faisant passé de l’exploration nostalgique de nos souvenirs aux spéculations sur la probable réalisation d’un projet futur…

Mais, le présent dans tout ça ? Quand suis-je réellement là, présente à ce que je fais ?

Le passé est quelque chose qui ne reviendra plus, c’est terminé et on ne peut pas le changer.

Le futur est hypothétique, loin.

Seul le moment présent est réel ! La vie se déroule ici et maintenant, dans le présent.

 

Il peut donc être intéressant d’apprendre à revenir ici et maintenant afin de savourer notre existence et nous rendre compte qu’elle est faite de mille merveilles dont on snob l’existence sous prétexte que ce ne sont pas de grandes choses extraordinaires ! Pourtant, quel prix cela a que de pouvoir respirer un parfum agréable, quel prix cela a de pouvoir se mouvoir, quel prix simplement que celui de vivre ?

 

J’entends déjà les adeptes de la visualisation créatrice me dire “c’est en visualisant que l’on crée son futur, donc j’ai besoin de me plonger dans mes rêves de futur sur mesure si je veux vivre une vie géniale!”.

Je vous réponds ceci : effectivement vous pouvez vous créer une vie meilleure en visualisant (je reviendrais sur ce point lors d’un prochain article, promis) mais ce que vous oubliez c’est que cette visualisation s’inscrit dans un moment méditatif donc bien ancré dans le présent car le pouvoir de la visualisation est sentir que vous vivez déjà votre vie de rêves… ici et maintenant justement.

 

Comment conjuguer Vivre au présent ?

 

Comme l’exemple du bateau accroché à son ancre, vous avez besoin de trouver un point d’ancrage… en vous !

Savourez chaque instant dans la conscience est le gage d’une vie plus calme et apaisée.

Dans le présent, je ne vis pas la nostalgie et les regrets d’un temps définitivement révolu.

Dans le présent, je ne vis pas l’angoisse et la peur d’une situation future qui n’existe pas.

 

Voici deux techniques qui vous permettront d’être présent à vous même.

 

Le centrage-ancrage.

  • Assis ou debout, je vous invite à fermer les yeux…
  • Prenez une profonde inspiration en gonflant le ventre et la poitrine, puis soufflez doucement par la bouche…
  • Relâchez les tensions de votre corps en détendant vos mâchoires, vos épaules, vos mains, votre ventre.
  • Sentez peu à peu le calme s’installer en vous…
  • Imaginez à présent qu’un rayon de soleil vient se poser sur le sommet de votre tête…
  • Un beau rayon chaud et lumineux…
  • Vous laissez cette lumière entrer dans votre tête et commencer à descendre le long de votre colonne vertébrale…
  • Vous inspirez et expirez naturellement et permettez à la lumière de s’enrouler autour de chacune de vos vertèbres…
  • La lumière descend encore…
  • Arrivé à votre coccyx, le rayon de soleil continue sa route entre vos jambes, et une fois entre vos pieds il s’enfonce dans le sol…
  • La lumière plonge jusqu’au centre de la terre…
  • Vous êtes stable, aligné et vertical…
  • Vous êtes à votre juste place…
  • Accueillez avec bienveillance toutes les sensations à l’intérieur de votre corps …
  • Remettez votre corps petit à petit en mouvement…

 

Vous pouvez, si vous le souhaiter, lire cet exercice à voix haute pour l’enregistrer. Faites des pauses d’une dizaine de secondes à la fin de chaque phrase. Vous pourrez ainsi réécouter l’enregistrement pour vous laissez guider tout simplement.

 

La présence à soi

 

Plus qu’un exercice, ce qui suit est une façon d’être.

Mettre de la conscience dans chacun de nos gestes apaise le mentale et en plus évite que nous ne fassions n’importe quelle maladresse.

Quand vous faites des tâches qui ne nécessitent pas toute votre vigilance, portez votre attention sur vos 5 sens.

Que vous soyez donc en cuisine à préparer le repas familial du soir, en train de passer l’aspirateur, de marcher ou tout autre activité ; observer vos ressentis.

Qu’est ce que je vois ? quelles sont les couleurs, les ombres, les contrastes, les détails ?

Qu’est ce que j’entends ? Quels sont les sons de mon environnement, les sons qui émanent du contact de mes mains sur l’objet que je manipule, le bruit de ma respiration ?

Qu’est ce que je sens comme odeur ? comment puis-je qualifier ces odeurs avec le peu de vocabulaire olfactif à ma disposition?

Quelles sont mes sensations gustatives ? si je suis en train de manger, quelles sont toutes les subtilités des goûts ? j’essaie de développer les descriptions. Si je ne suis pas en train de manger, je prends conscience du goût de ma salive.

Quelles sont les sensations sur ma peau ? comment est l’aspect tactile de l’objet que je manipule ? est-il doux, rugueux, chaud, froid ? j’essaie d’être précise. Quelle sensation m’offre le contact de mes vêtements sur ma peau, ou encore la chaleur du soleil, la caresse du vent sur mon visage.

 

Pratiquez aussi souvent que possible ces quelques exercices et vous serez surpris de cette sérénité que vous gagnerez.

 

Comme tout sportif de haut niveau, qui s’entraîne quotidiennement, exercez-vous régulièrement et vous deviendrez le Teddy Riner de l’ancrage dans l’instant présent.

 

 

Dans les commentaires, décrivez moi votre façon de vivre au présent ou vos difficultés à y parvenir justement.

 

 

A bientôt

 

Caroline Muller – un Colibri Imparfait

 

 

Crédit photo : pixabay – Republica

pixabay – Pexels

Partagez l'article :
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

6 Comments

  1. Bonjour Caroline,

    tu as entièrement raison.
    Et comme le dit Eckhart Tolle dans “Le pouvoir du moment présent”, c’est le seul moment qui compte vraiment.

    Les exercices que tu proposes m’intéressent.

    Une citation qui me parle beaucoup, c’est celle de Lao Tseu:
    “Si tu es déprimé, tu vis dans le passé.
    Si tu es anxieux, tu vis dans le futur.
    Si tu es en paix, tu vis dans le présent.”
    (j’aime beaucoup les citations).

    A bientôt.

    • Merci Matthieu pour ton commentaire. Je suis ravie que les exercices t’intéressent et j’espère pouvoir t’en donner plein d’autres au fil des articles à paraître.
      Ce sera un plaisir que de partager tous ces trucs et astuces qui font du bien…
      A bientôt

      Caroline

  2. Bonjour Caroline,

    Mmh quel délice, l’exercice avec la lumière, merci! Cela fait deux ans que je pratique le Tai Chi, je ne sais pas si vous connaissez? Cela fait deux ans que j’en fais et c’est un moment où je place le présent à l’honneur. C’est important ce genre de moments, cela permet effectivement d’être plus encré, plus stable 🙂

    Bien à toi,

    Serena

    • Bonjour Serena,
      Je connais le Tai Chi par son nom sans avoir eu l’occasion de pratiquer. J’ai par contre beaucoup aimé mon stage de Chi Gong… Bon, si j’avais persisté dans cette pratique cela aurait été mieux hélas… ma procrastination a encore eu raison de mes bonnes résolutions : “demain, je m’y mets!!”…

      Merci pour ton commentaire, et à bientôt.

      Caroline

  3. Merci pour cet article très intéressant… Rien que de le lire m’a détendu 🙂

    Pour vivre l’instant présent, je pratique la méditation de pleine conscience, qui ressemble beaucoup à la sophro je trouve. La méditation permet, grâce à l’attention que je porte sur mon corps, de sentir ce qui se passe à l’intérieur de moi. Certains jours cela me détend à tel point que j’ai l’impression de m’enfoncer dans le matelas !

    Revenir à l’instant présent, rien de mieux pour vivre pleinement 🙂

    • Bonjour,
      en effet la sophro ressemble à la méditation puisque son fondateur (Alphonso Caycedo) s’en ai inspiré-entre autre.
      Bonne présence à toi-même 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*