Aimer son corps de femme enceinte

9 mois de transformations, 9 mois de bouleversements hormonaux, 9 mois dans un corps en perpétuel changement… un corps, qui parfois semble ne plus vraiment être le notre…

Le corps de la femme enceinte est une chose unique : à la fois merveilleux, intriguant, beau, inconfortable, encombrant, douloureux …

Il n’est pas toujours simple de se sentir à l’aise avec ses rondeurs, ses lourdeurs ; c’est pourquoi aujourd’hui je vous offre cet article pour aborder le corps de la femme enceinte. Je vous expliquerais aussi un exercice de sophrologie pour aider à se réapproprier ce corps qui abrite la vie.

 

Bonne lecture

 

corps de la femme enceinte1

 

 

L’annonce de la grossesse est souvent source de joie immense mais pas toujours comme je vous le présentais dans mon dernier article.

Il est un point qui demande un article (même plusieurs en fait) pour lui tout seul : Le corps de la femme enceinte !

Waouh, quelle beauté ! diront certain(e)s ; Je ressemble à une baleine se désespéreront d’autres… A chaque grossesse ses qualificatifs qui changent d’une femme à l’autre et même d’une grossesse à l’autre.

J’avais toujours entendu cette phrase : chaque grossesse est différente, mais je ne mesurais pas l’étendue de cette dernière. Ma première grossesse me laisse un souvenir génial d’épanouissement total, de fluidité dans mes mouvements jusqu’à la fin ; en fait j’avais l’impression de vivre une vie tout a fait normal avec simplement des kilos en plus (et des nausées le premier trimestre). Du coup, je m’attendais à la même chose pour ce second heureux événement… Que nenni !!!!!! Si on m’avait prévenu de ce qu’y m’attendait j’aurais peut-être réfléchi à deux fois et me serais préparée bien en amont !!! Cette seconde grossesse me fait découvrir tous les maux de la grossesse : des nausées à la fatigue en passant par la dépression, les remontées acides, les sciatiques, le corps inconfortable, les hémorroïdes (ah ouais, là on touche au top du glamour !!!).

Moi qui m’extasie depuis des années devant la magie du corps humain, subitement, j’ai occulté certaines de mes attirances pour ce corps qui semblait ne plus m’appartenir.

 

Positivons : c’est donc pour moi, l’occasion encore d’apprendre des tas de choses !!!

 

 

Accepter les modifications du corps de la femme enceinte

Je me suis aperçue que toutes les femmes ne vivent pas les rondeurs de la même manière. Ainsi certaines se sentent au top de leur féminité, se trouvent et sont tout à fait rayonnantes. Elles exhibent fièrement leur ventre rond bien ceinturé de bandeaux aux messages clairs (petits pieds, cœurs dessinés). Elles se sentent désirables et sexy.

Il y a celles qui refont leur garde de robe pour rester au top et celles qui, comme moi pour cette grossesse, se transforment un peu en sac à patates “m’en fout, suis grosse, enceinte et je vous em….., tant pis pour mon look des prochains mois !”

Pour certaines au contraire, cette féminité leur explose au visage et sont totalement déconcertées par leurs formes nouvelles. Certaines iront jusqu’au déni et du coup le ventre ne grossira quasiment pas. D’autres cacheront toutes rondeurs sous des vêtements amples.

Et puis il y a celles qui sont déjà très rondes avant la grossesse et se sentent déçues car finalement leur ventre porteur de vie n’est pas flagrant et personne ne s’émerveille de leur condition de femme enceinte.

 

L’enveloppe extérieure change, certes, mais je ne vous raconte pas l’intérieur !! Nos charmants bambins se découvrent des talents de décorateur d’intérieur à en faire pâlir Valerie Damidot. Les maux de la grossesse sont nombreux et la nature, bien que normalement bien faite, est parfois un tantinet injuste, il faut le reconnaître !

Alors que certaines femmes (dont je faisais partie avant…) se targuent d’une vitalité extra – certaines ne connaîtront même pas la moindre petite nausée (les traîtresses) ; un autre groupe de femme (dont je fais partie cette fois !) vont enchaîner tous les maux comme je vous les ai cités plus haut.

Pas simple alors de composer avec notre état “diminué”. Personnellement, il me reste un peu moins de deux mois de grossesse à l’heure où je tapote ces mots, et il me semble avoir passé une année entière entre parenthèse tellement je suis au raz des pâquerettes et que le temps me parait interminable (bébé si tu lis dans ma tête en ce moment, ne prends surtout pas cela pour un message : toi tu restes au chaud encore deux mois!!!).

 

En vivant des vies à deux cents à l’heure, certaines femmes ne prennent pas le temps  de réaliser pleinement ce qu’il se passe et l’évolution de leur corps. C’est pourquoi de nombreuses femmes enceintes se cognent régulièrement : elles n’ont pas intégré leur nouveau schéma corporel (jargon de sophrologue). L’exercice que je vous présente ensuite sera alors le bienvenu.

 

Les besoins du corps de la femme enceinte

Notre société n’offre pas l’espace suffisant aux mères : le plus grand des besoins du corps de la femme enceinte est le repos !!!! Hélas, combien de femmes peuvent réellement s’offrir ce luxe ? Le corps, bombardé d’hormones dès le début nous impose pourtant le repos, il s’assure qu’une grande fatigue nous cloue au lit mais peu de femmes écoutent ce besoin, peu de femmes peuvent se permettre de fonctionner au ralenti. Il faut continuer de travailler, d’assumer les tâches ménagères, de s’occuper du reste de la fratrie…

Je ne vous ferai pas l’inventaire des besoins en alimentation saine et équilibrée avec toutes les vitamines et minéraux car ce serait déplacé de ma part : question alimentation… je fais ce que je peux avec ce qui “passe” (chips, pâtes, patates et riz tenant la plus grande part de mon assiette… les gâches, chocolat à tartiner et viennoiseries sont pas mal non plus dans le classement …)

J’ai plutôt envie de vous parler de besoins que l’ont ne prend pas en compte tel que la douceur, la lenteur

corps de la femme enceinte2Prenez le temps de chouchouter votre corps pour l’aider à libérer les tensions qui s’accumulent. Essayez de vous masser le plus régulièrement possible pour apaiser les muscles, la peau, la circulation sanguine, la digestion et par la même occasion l’esprit. Se masser c’est déjà se réconcilier avec soi-même, s’aimer davantage… quel beau cadeau ! Vous pouvez demander à votre partenaire de vous masser également.

C’est l’occasion de prendre des douches en conscience : sentez vraiment l’odeur de votre gel douche, la sensation sur votre peau, appréciez la chaleur de l’eau qui coule sur votre corps.

RALENTISSEZ !!! dès que possible  : relaxez-vous ! Prenez le temps de vous asseoir, de vous allonger et de fermer les yeux. Lecture, méditation, sieste, coloriages, tricot n’importe quoi qui vous fasse plaisir…

 

Envoyez-vous des mots d’amour ! C’est une période idéale pour faire déborder votre cœur d’amour ! Les hormones vous aident (malgré tout…) à ouvrir votre cœur. Vous baignez dans l’ocytocine alors profitez en. Surveillez la façon dont vous vous parlez : “quelle conne, t’as encore fait tomber un truc ; t’es vraiment trop bête d’avoir oublié ton livre chez le médecin…” Nous sommes souvent cruelles envers nous-même, alors pendant les neuf mois (et même pour toujours …) adoptez un langage bienveillant, comme si vous parliez à votre meilleur ami, surtout quand vous êtes au plus mal. Vous ne diriez pas une amie dépressive qu’elle est un boulet, alors le faire envers soi??

 

Après ces quelques pistes, voyons un exercice de sophrologie pour renouer avec votre corps

 

Exercice de Sophrologie pour femme enceinte

Ce que j’aime avec la sophrologie, c’est qu’on s’adapte à toutes les situations. Du coup un même exercice peut être proposé avec différentes intentions. L’exercice que je m’apprête à vous donner, je l’aime vraiment beaucoup.

Je vous propose l’exercice n°1 des mains. Il va permettre de se réapproprier son schéma corporel.

 

  • Installez-vous debout, pieds écartés de la largeur du bassin. Le dos est droit, les épaules relâchées. La tête est dans l’alignement de la colonne vertébrale et les yeux sont clos (après avoir lu tout mon article bien sur Winking smile ).
  • Croisez vos mains  et imaginez qu’au creux il y a un petit miroir
  • Portez vos mains sur votre crâne en inspirant par le nez.
  • Maintenez la position un instant en retenant votre respiration (pas de concours d’apnée à la Jacques Mayol, nous somme bien d’accord ?!?! )
  • Descendez lentement les mains devant vous en soufflant doucement par la bouche. Imaginez que le miroir reflète votre corps au passage des mains.
  • Continuez de descendre les mains jusqu’au bout des pieds (bon, du moins, jusqu’où vous pouvez… perso mes pieds sont devenus très lointains pour moi lol) en reprenant une respiration naturelle.

 

  • Recommencez en changeant la position de départ :
  • Croisez les mains en tendant les bras à la verticale, paumes tournées vers le haut.
  • Le troisième mouvement vous le ferez en choisissant la position de départ que vous préférez.

 

Lorsque vous passez vos mains devant vous, vous pouvez ajouter diverses intentions :  visualisez les détails qui vous rendent unique ; visualisez vos formes qui changeant ; attardez-vous devant votre ventre pour visualiser votre bébé, lui envoyer un message d’amour ; admirez votre force créatrice ; visualisez vos compétences et qualités ; laissez le miroir vous envoyer plein d’amour !!!

 

 

Ce qui est rigolo c’est que parfois certaines femmes font buter leurs mains sur leur ventre, c’est le signe qu’elles n’ont pas encore intégré leurs rondeurs Winking smile.

 

Voili, voilou pour cet article qui je l’espère vous aura apporté une réconciliation avec votre corps si vous en aviez besoin. Dites moi, quelle relation vous avez avec votre corps de femme enceinte.

 

A bientôt

Prenez soin de vous et devenez parfaitement Imparfait

 

 

Caroline Muller, un Colibri Imparfait

 

 

 

 

 

crédit photo : pixabay : Free-photos ; luciana_ferraz ; stocksnap,

Partagez l'article :
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.