La respiration abdominale

Et si vous possédiez un moyen ultra efficace, rapide et gratuit de vous apaiser, de vous concentrer ou de gérer vos émotions et même vos douleurs, l’utiliseriez-vous ?

Et si en plus je vous apprenais que ce “truc” vous le connaissez déjà mais que simplement vous l’utilisez mal, me croiriez-vous ?

Pourtant, cet outil extraordinaire est là, juste sous votre nez… En fait c’est même, justement, votre nez !!

Aujourd’hui je vous explique la respiration abdominale (ou chauffage corporel pour les fans de Sophrologie et de termes techniques!)

 

Au programme de cet article (ou de la vidéo selon le format choisi) : on lâche nos bidons, on inspire et surtout : on se fait du bien !!!!!!

 

En ma qualité de Sophrologue, je suis obligée de rédiger un article sur cet outil de notre boite à malice de thérapeute car il est indispensable pour aller bien !

Dans un article précédent, je vous avais déjà parlé de la respiration et de ses bienfaits … Quoi ???!!!??? Vous ne l’avez pas lu ?! Pas de soucis : cliquez ici pour remédier à ce petit manque pardonnable.

Le chauffage corporel, ou respiration abdominale est une façon de respirer naturelle mais que l’on a oublié.

Il n’y a qu’à observer un enfant ou des membres de tribus amazoniennes ou africaines bien protégées de nos soucis et stress quotidiens, et vous verrez que leur respiration se situe au niveau du ventre !

 

Alors, effectivement, parler de respiration abdominale peut paraître comme un abus de langage car il ne s’agit pas tout à fait de respirer “par” le ventre et de faire entrer l’air dans nos intestins. Cependant le ventre va effectivement se mettre en mouvement : en permettant aux poumons de prendre enfin leur place et de s’emplir pleinement, nous allons faire baisser notre diaphragme (muscles en forme de parapluie qui sépare la partie thoracique de la partie abdominale justement).

Du coup, si le diaphragme descend, il reste moins de place pour nos viscères… donc ces derniers poussent la paroi abdominale et donnent ainsi cette impression de ventre qui gonfle lors de l’inspiration !

 

Essayez de placer cette petite notion lors d’une soirée pour vous faire “briller” en société, ça donne un petit air de “waouh, il/elle en sait des choses, quelle culture ! c’est sexy!” … bon je ne garantis pas que vous mettrez Nathalie Portman ou Bradley Cooper dans votre lit, mais bon… Par contre, si par hasard vous arrivez à “pécho” (je ne sais pas si les jeunes disent encore ça..) Bradley, prévenez moi quand même pour que je puisse tester, on ne sait jamais, sur un malentendu …

 

Trèfle de plaisanterie !

 

Comme je vous le disais, cette respiration est naturelle !!!! Mais pourquoi, avons-nous alors besoin de payer des professionnels pour nous apprendre quelque chose qu’on sait déjà faire ???

Parce que nous avons oublié !!!

A force d’injonctions telles que “tiens-toi droit(e)” ; “rentres ton ventre” et aussi à force de vouloir un physique toujours plus avantageux (comme Nathalie ou Bradley encore une fois !! Ah, ces deux là!), nous nous évertuons à avoir des ventres toujours plus plats et plus musclés (du moins, certains d’entre vous… moi j’ai opté pour l’option “ventre tout mou” depuis bien longtemps!).

Ajoutez à cela une bonne dose de stress quotidien et nous voilà donc avec une sangle abdominale verrouillée, crispée et contrainte de se faire toujours plus discrète sous peine d’être taxée de “brioche, grosse bedaine” et autre tendres sobriquets…

 

Foutons donc un peu la paix à nos ventres, desserrons nos ceinture et autorisons-nous enfin à respirer Vraiment !

 

respire

 

Prenez le temps de vous réapproprier cette façon de remplir vos poumons, soyez bienveillants et patients avec vous-même si cela vous semble difficile au début car pour beaucoup d’entre nous le côté naturel de la chose a disparu depuis de longues, longues, longues années !!

 

Quelle que soit la position que vous choisissez, (assis, debout, allongé, les pieds en l’air et la tête en bas si vous vous sentez l’âme acrobatique) mettez vos mains sur votre ventre en observez votre respiration, sans la modifier.

Commencez par prendre conscience des mouvements respiratoires et de l’endroit où vous percevez le mieux votre respiration.

Puis essayez de gonfler votre ventre en inspirant par le nez, retenez un instant votre respiration pour sentir votre abdomen légèrement tendu (n’exagérez pas le mouvement sinon vous sentiriez de désagréables sensations de tiraillements au niveau du diaphragme), puis soufflez LONGUEMENT et doucement par la bouche.

Vous pouvez exagérer l’expiration en rentrant votre ventre afin de mieux percevoir les mouvements.

 

Continuez ces respirations lentes et profondes pendants quelques instants (2 ou 3 respirations ou mêmes plus !) et vous sentirez le calme se faire naturellement à l’intérieur de vous.

 

En vous concentrant sur votre respiration, vous permettez à votre cerveau de se couper un peu de toutes ses pensées parasites , vous parvenez aussi à modifier votre état interne pour un retour au calme en cas de stress ou de colère ; et enfin en accompagnant cette respiration d’une détente du corps, vous diminuez grandement vos perceptions de la douleur.

 

Prenez de plus en plus l’habitude de cette respiration, faites en à nouveau un automatisme !

 

Bref, respirer par le ventre, ce n’est que du bonheur!!!!

 

Je vous propose maintenant de respirer profondément et de partager cet article et/ou de le commenter gentiment afin de parfaire votre état de paix intérieure. Winking smile

 

A bientôt

Prenez soin de vous et devenez parfaitement Imparfait

 

Caroline Muller, un Colibri Imparfait

 

Crédit photo : Pixabay : photogrammer7

Partagez l'article :
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*