Comment tenir mes bonnes résolutions, un truc infaillible !

 

 

Dans quelques jours vous allez, vous aussi, crier : 3,2,1… BONNE ANNÉE !!!!

Et après les échanges de bisous et de meilleurs vœux, viendra une question à laquelle chacun tentera de répondre en levant sa flûte de champagne (ou de jus de fruits pour ceux qui conduisent !!! et aussi ceux qui ne boivent pas d’alcool…) : quelles sont tes bonnes résolutions pour l’année ?

Moi je vous en pose de suite une seconde : Comment faites vous pour tenir vos bonnes résolutions sur le long terme ?

Dans cet article je vous donne quelques idées pour vous aider à rester fidèle à vos décisions de nouvel an, et en prime, je vous donne mon truc à moi !!!! Mon astuce qui me permet de tenir toute l’année ! C’est mon secret, alors je compte sur vous pour ne pas trop le dévoiler hihihi (humour, bien sur ! Au contraire partagez le plus massivement ; d’ailleurs, je vous invite même à voter pour mon article, mais ça, on en reparle à la fin !)

 

Alors, cette année mes bonnes résolutions sont…

 

 

Cette année je vais prendre de vraies bonnes résolutions :

  • j’arrête le gluten
  • j’arrête le sucre
  • J’arrête de ronchonner
  • Je perds les kilos qui dépassent de mes jeans
  • J’arrête de dépenser de l’argent inutilement
  • Je me mets sérieusement au sport

 

Voici typiquement le genre de bonnes résolutions que je prenais il y a quelques années ! Vous vous en doutez bien, passés les 8 … heu non, passés les 3 premiers jours il ne restait déjà plus rien !! Je me ruais sur tous les gâteaux et chocolats en râlant que je n’avais aucune volonté, merde ! Du coup j’allais m’inscrire à la salle de sport pour rentrer dans le droit chemin (et dans mes vêtements) mais de cette salle de sport j’oubliais tout aussi vite l’existence : et merde encore de l’argent jeter par les fenêtres !!!!!!

 

 

Il m’en aura fallu des années pour comprendre pourquoi j’étais une zéro-pointé-en-bonnes-résolutions !!

 

Si vous êtes dans la même catégorie raz-des-pâquerettes-en-bonnes-résolutions, je vous explique de suite POURQUOI nous échouons si lamentablement.

Si ça ne vous intéresse pas car vous êtes déjà un As, un marathonien des engagements du nouvel an (bravo !!) mais que vous souhaitez quand même un petit hack pour être encore plus performants, alors rendez-vous directement au chapitre “mon astuce imparable !!

 

 

Pourquoi échouons-nous face à nos bonnes résolutions ?

 

Bienvenue à vous mes camarades de catégorie raz-des-pâquerettes-en-bonnes-résolutions…

 

Avant toute chose : Félicitez-vous ! En effet, vous ne pouvez désormais faire qu’une seule chose : progresser vers l’élite des “Resolutionmen” (à lire avec l’accent anglais bien sûr!)

 

 

Notre cerveau est génétiquement programmé depuis la nuit des temps pour fonctionner selon un mode primaire : satisfaction/plaisir immédiat VS fuite de la douleur.

 

Cela signifie que nous allons toujours aller inévitablement vers la simplicité et le confort, vers ce qui nous fait du bien là tout de suite maintenant !

Donc temps que nous ne trouverons pas un moyen d’inverser la vapeur, nous ne pourrons pas tenir bien longtemps.

Prenons un exemple pour que cela soit plus parlant !

Si je décide d’arrêter les sucreries; il me sera TRÈS compliqué de résister à l’appel sournois de mes paquets de gâteaux au chocolat !

Mon cerveau va me la jouer de cette façon :

 

cookiesVas y Caro, un tout petit gâteau de rien du tout ; personne n’en saura rien. Ils sont tellement bons, tes papilles en salivent déjà… Allé vas-y, ce n’est pas ce malheureux gâteau qui va t’empêcher de fermer la ceinture de ce nouveau pantalon que tu viens d’acheter  ! Dès que tu auras fini le paquet, on arrêtera de manger des cochonneries, promis !!!!!!”

 

Et me voilà en train de m’empiffrer un énorme paquet de délicieux biscuits chocolatés.

Bien évidemment Dame Culpabilité vient me titiller les oreilles, mais c’est trop tard, les sucreries sont déjà dans mon bidon moelleux !!

C’était bien trop “douloureux” pour mon corps et mon cerveau de me refuser cette douceur.

 

Pour contrecarrer cela, il me faut prendre le temps de noircir le tableau, mais le noircir vraiment, aller dans le méga noir !!!

Si je mange des sucreries… je vais avoir des caries et donc je vais devoir aller chez le dentiste. Peut être même qu’il va devoir m’arracher une voire plusieurs dents !

Et puis si je continue à engloutir tous ces cakes marbrés, ma santé va se détériorer : je vais grossir, je vais avoir des problèmes de diabète, je vais devoir me faire des piqûres tous les jours, et puis même que je pourrais mourir à cause d’une obésité qui m’aura détraqué la santé…

 

Ah j’avais prévenu : il faut aller TRÈS TRÈS loin dans le dark !!!

 

Pourquoi cette étape est elle importante ? Car comme je vous l’ai dit, le cerveau fuit la douleur. Il faut donc mettre un accent méga important sur la douleur pour que votre cerveau finisse par ce dire : “Ok, le plaisir c’est en fait de résister à ce gâteau… sinon bonjour la douleur et moi je n’aime pas ça, la douleur !!!!”

Vous avez compris maintenant le principe “satisfaction immédiate/fuite de la douleur”? Cela s’adapte à tous les changements que vous souhaitez mettre en place (arrêter de fumer, de dépenser de l’argent, de dire du mal des gens, se mettre au sport…)

Notre merveilleux cerveau est une machine pleine de doux bugs qui nous permettent de reprendre un certain contrôle, heureusement!

Donc vous voici maintenant informés et détenteurs d’une première astuce : écrivez-vous un post-it à coller sur les lieux de tentations (placards, télé, paquet de cigarettes…) “Quel est le prix à payer ?!?  Satisfaction immédiate/douleur à long terme”

 

Vous pourrez être surpris de l’impact que cela peut avoir. La condition pour cela fonctionne : Prenez régulièrement le temps de vous détendre et de visualiser le côté sombre !

 

 

Autre piège dans lequel nous tombons : “Je ne veux plus de… ; j’arrête de…”

 

Ces tournures de phrases sont négatives et ne donnent pas de direction à notre cerveau.

Je vous le rappelle encore, notre cerveau est un peu couillon parfois, oh si quand même… , il ne connaît pas la négation.

Vous ne me croyez pas ?

OK ! Test : S’il vous plaît, dans les secondes à venir, n’imaginez pas votre Boss, en short, en train de danser la macarena avec un entonnoir sur la tête…

 

Que ce passe t il ?

Pourquoi souriez-vous???

Vous l’avez imaginé votre patron en short en train de danser la macarena avec un entonnoir sur la tête??!!!

Voici qui illustre l’incompétence de notre boite grise à comprendre les “ne – pas”.

Donc, si vous lui demandez de Ne pas manger de sucreries… enlevez le “Ne-pas” et vous obtiendrez ce qu’entendent vos neurones chéris!

Il faut donc vous fixer un objectif formulé de manière positive ! Il faut aussi que ce dernier soit précis…

 

Autre image pour vous présenter la chose :

Vous montez dans un taxi : “Bonjour, ma p’tite dame, je vous emmène où?” (oui il est d’un autre temps mon chauffeur de taxi, et un peu sexiste aussi je trouve)

“Je ne veux pas aller à la gare!” “Ok, ma p’tite dame, je vous dépose où alors?”

“Déposez-moi ailleurs qu’à la mairie” (bah quoi, elle est positive ma phrase là!?!)

“Ok c’est parti, ma p’tite dame !”

 

Et voilà le taxi qui se met en route… mais pour aller où? Vous ne pourrez guère lui en vouloir de vous jeter sur n’importe quel trottoir vu les indications que vous lui avez données.

Il est primordial pour le chauffeur d’avoir une adresse exacte et précise de la fin de sa course ; notre cerveau est pareil !!

Donnez lui des indications claires et précises !! Transformez donc vos “j’arrête de manger de la mal-bouffe” par “je décide de manger de façon équilibrée et saine”… par exemple.

 

 

Troisième écueil, et non des moindres : nous nous fixons des objectifs beaucoup trop élevés !

Il est très bien d’être ambitieux et de vouloir réaliser très grand. Cependant il faut veiller à ne pas nous décourager devant un objectif monstrueusement haut.

Découpez cet objectif en une succession de petites étapes.

 

Un exemple que je vous tire de ma série culte Friends… vous ne connaissez pas ?!?! Vous avez raté un truc de ouf alors !!!! Lisez quand-même l’exemple il vous parlera.

 

Image associée

Quand Chandler va épouser Monica (bon si vous décidez de rattraper votre retard et de visionner les 10 saisons, désolée je vous spolie un peu le truc… vous n’aviez qu’à suivre à l’époque, c’était juste énorme, je n’en reviens pas que vous ne connaissiez pas… bref passons mdr!!!!)

Devant l’ampleur de l’engagement Chandler est paniqué : Alors Ross (expert en mariage, lui !) lui explique qu’il faut se concentrer sur chaque petite étape ; ne pas penser au mariage (grosse étape finale) mais à chaque geste à faire avant d’arriver à l’autel (ou l’hôtel à vous de voir, lol !)

La première chose que Chandler doit faire dans l’instant est de s’habiller… ça c’est bon, il peut gérer … etc…

 

Avec vos objectifs faites pareil : découpez le en plusieurs petits morceaux. C’est ce que l’on appel la méthode des petits pas (ou méthode Kaizen)

Et hop, encore une astuce dans votre poche…

 

Passons maintenant aux choses sérieuses : Mon truc secret à moi !!!

 

 

Mon Astuce Imparable !

resolutions 2018 3

Mon truc à moi

 

 

Voilà, nous sommes désormais tous dans la section des winners de bonnes résolutions !

Voici maintenant un petit hack pour vous permettre d’aller encore plus loin !

Je vous dévoile mon bonus :

Je ne prends qu’UNE SEULE bonne résolution !!! Mais pas n’importe laquelle.

Déjà, vous pouvez écrire ceci dans vos cahiers de notes : il est difficile de s’engager sur tous les fronts avec des tonnes de bonnes résolutions !

Une seule suffit ; alors choisissez la bien.

 

Celle que moi je prends et que je tiens très très longtemps : “Je donne le meilleur de moi chaque jour !”

Ma bonne résolution me permet de chercher à me dépasser en douceur ! Chaque jour je donne le meilleur de moi même. Je suis aussi consciente que mon “meilleur” fluctue en fonction de comment je me sens.

Si je suis en super forme, mon meilleur sera peut-être d’aller jusqu’à la piscine en marchant, de faire 20 mn de natation, de rentrer, d’écrire un magnifique article ciselé à l’or fin, ensuite de cuisiner un repas succulent, de faire le grand ménage et le repassage, finir les tâches administratives, avant de consacrer un temps de qualité à mon enfant avec un jeu constructif pour son développement, le tout, bien évidemment après ma journée de travail, il va sans dire !!!…

 

Par contre si j’ai une grosse angine couplée avec une gastro (hum… sympa) et que j’en suis toute courbaturée, mon meilleur sera peut-être simplement de faire un repas pour mon p’tit gars (équilibré ou non, du moment qu’il mange !!!),  et de tenir la journée sans hurler ma mauvaise humeur sur tout le monde…

 

Chaque jour je fais le meilleur, tout simplement. Ainsi, je suis bienveillante envers moi-même, je progresse avec amour et je marche, pas à pas vers mes rêves !!

 

Parce que je vous aime, je vous donne un ingrédient secret supplémentaire, pour vous aider à donner le meilleur de vous pour toute l’année : mettez de l’enthousiasme dans ce que vous faites !!!!

Ce petit supplément peut faire des miracles ! Regardez comment vous êtes efficaces quand il s’agit de préparer vos vacances ou de vous adonner à vos loisirs… Retrouvez un peu de cet engouement pour les choses simples et vous ferez des miracles !

Donnez vous de l’Amour au quotidien, vous en êtes dignes !!!! Donnez votre meilleur chaque jour et vous verrez les transformations après les prochains 360 jours !

 

Alors, quelle sera votre bonne résolution pour l’année à venir ?

 

 

Cet article, je l’ai écris pour participer à un évènement organisé par le célèbre Olivier Roland (oh si il est connu dans le monde entier… à condition de s’intéresser un peu à l’écriture de best seller et au blogging entre autre. Et bon, vu que je l’adore, je le trouve célèbre puisque je suis tout ce qu’il fait…)

Donc, Olivier Roland, du blog Devenez meilleur. (j’adore ce blog et notamment cet article Comment vous conditionner à réussir ), propose aux blogueurs d’écrire un texte sur le thème “votre astuce pour appliquer vos bonnes résolutions”

Si vous aimez mon article vous pouvez même voter pour lui en cliquant ici (il sera tellement content mon article de recevoir plein de votes!!!!!)

 

Prenez soin de vous, et restez parfaitement Imparfait !

 

Et pensez à voter pour mon article Winking smile

 

A bientôt

 

Caroline Muller, un Colibri Imparfait

 

 

Crédit photo : Pixabay : MasterTux, geralt, annca, 3dman, stevenGiacomelli

Partagez l'article :
  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  •  

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*